Journée national de sommeil

  • 17 juillet 2019
Journée national de sommeil
Le sommeil peut être l'un des aspects sous-estimés de la vie des gens, mais pour ceux qui ont des problèmes de sommeil, dormir suffisamment peut être un véritable défi. La Journée national du sommeil vise à aider ceux qui ont des problèmes de sommeil, à éduquer les gens partout sur l'importance du sommeil et à changer la façon dont les gens perçoivent et vivent le sommeil en leur donnant des ressources précieuses pour les aider dans leur vie quotidienne.

les caractéristiques de  la journée nationale de sommeil

Un sommeil de bonne qualité et en quantité suffisante est la clé pour bien vieillir et améliorer les chances d'être en bonne santé physique, cognitive et émotionnelle. Le fait de bien dormir au début de l'âge adulte et au milieu de la vie réduit le risque d'obésité et d'hypertension, protège contre le déclin cognitif lié à l'âge et la maladie d'Alzheimer, et a été associé à une diminution des taux de dépression. Dans certaines études, le sommeil régulier a même été associé à moins de signes de vieillissement de la peau du visage et à un meilleur tonus des tissus. Ayez l'air d'aller mieux, sentez-vous mieux, allez mieux. Il y a beaucoup de choses à dire pour donner la priorité à un sommeil de bonne qualité dans notre vie quotidienne." La Journée national du sommeil qui est célébrée le 21 Mars de chaque année a pour but de rassembler les gens, des gens ordinaires aux fournisseurs de soins de santé, pour discuter et aider ceux qui ont des problèmes de sommeil à trouver des solutions.

Quelques conseils :

  • Votre chambre à coucher doit être propre, silencieuse, sombre et exempte d'allergènes et d'odeurs. L'air frais et une température ambiante fraîche contribuent également à un meilleur sommeil.
  •    Choisissez votre matelas judicieusement. Le matelas ne doit pas s'affaisser et doit pouvoir soutenir votre dos. Il ne doit pas être extrêmement mou ou extrêmement dur, mais doit fournir un soutien confortable.
  •     Le bon appui-tête peut grandement améliorer votre confort au lit. Pour soutenir votre cou, utilisez un oreiller fin. Si l'oreiller est trop épais, cela perturberait votre posture et ne vous procurerait pas assez de repos.
  •   Avant d'aller au lit, utilisez des techniques de relaxation comme des asanas légers et extensibles. Conseil pour la Journée mondiale du sommeil : Pratiquez la respiration abdominale profonde avant de vous endormir pour calmer votre esprit.
  •   Fixez votre heure de sommeil. Lors de la Journée mondiale du sommeil, prenez la résolution d'aller au lit à la même heure tous les jours.
  •    Vous devez avoir une alimentation équilibrée et saine et limiter votre consommation de caféine. Limitez également votre consommation d'alcool, en particulier le soir. Adoptez cette résolution aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale du sommeil.
  • Vous devriez réduire votre temps d'affichage quotidien. Éviter de regarder la télévision, le téléphone ou tout autre écran avant l'heure du coucher.
  •  L'environnement de la chambre à coucher est très important pour assurer un meilleur sommeil. Votre chambre à coucher est votre sanctuaire contre le stress de la journée. Utilisez vos sens pour créer le meilleur environnement pour dormir.

Attention aux boissons et nourritures :

 La caféine, présente dans le café et certaines boissons énergisantes, est connue depuis longtemps pour son effet anti-sommeil. "C'est un véritable synchronisateur : elle agit directement sur l'horloge biologique circadienne en la retardant. Son effet est donc beaucoup plus durable qu'on ne le pensait.", explique Joëlle Adrien, neurobiologiste et présidente de l'INSV. Ceux qui ont des problèmes de sommeil doivent donc être particulièrement vigilants et n'en consommer que de petites quantités, et pas trop tard dans la journée. "Quand on est fatigué, on prend souvent un petit noir ou un thé pour se réveiller, mais cela peut entraîner un décalage de l'endormissement et des réveils nocturnes : on entre alors dans le cercle vicieux du mauvais sommeil", prévient Joëlle Adrien. Quant à l'alimentation, elle synchronise également notre  horloge biologique. L'enquête de l'INSV montre qu'un délai de moins d'une" heure entre le dîner et l'endormissement détériore la qualité du sommeil et accentue la somnolence le lendemain. Il faut donc éviter de dormir juste après le dîner.

Le sport et l'activité physique  préparent le bon sommeil

L’activité physique dans la journée est favorable au sommeil le soir. Une enquête montre que ceux qui n'ont aucune activité sportive ou physique  sont ceux qui sont le moins satisfaits de leur sommeil alors que ceux qui pratiquent plus de 3 heures par semaine sont les plus satisfaits. L'activité importe peu, par contre la régularité est importante : il est conseillé de pratiquer au moins 30 minutes par jour d'activité physique (qui peut se résumer à de la marche à pied) et cela tous les jours ou presque et un peu plus longtemps le week-end. Mieux vaut ne pas pratiquer de sport de façon intense en soirée pour ne pas retarder trop l'endormissement.              

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide