Journée Mondiale du rein

  • 22 mai 2019
Journée Mondiale du rein
Le 9 mars marque la Journée mondiale du rein, un rappel opportun de l'importance des reins pour notre santé en général. On estime que 850 millions de personnes dans le monde souffrent de maladies rénales et que 2,4 millions de personnes meurent chaque année de maladies rénales chroniques.  Le thème de cette année sera axé sur les inégalités de prévention, de détection précoce et de traitement des maladies rénales dans le monde.

Le dépistage précoce est l'outil le plus puissant contre une maladie puissante

La maladie rénale est l'une des complications les plus graves du diabète. Lorsque vos reins sont endommagés par le diabète et/ou l'hypertension artérielle, ils sont moins capables de fonctionner efficacement. Dans le monde entier, y compris en Italie, des centaines d'initiatives sont prévues à cette occasion pour apprendre aux gens comment prévenir efficacement les maladies affectant les reins et, éventuellement, quelles mesures prendre pour les traiter correctement. La Journée mondiale du rein est célébrée depuis 2006 et vise chaque année à attirer l'attention de la population sur un thème particulier. En 2019, la journée vise à encourager les patients souffrant de diabète et d'hypertension à effectuer un dépistage périodique pour surveiller la santé rénale. En fait, les deux maladies sont associées à un risque plus élevé de développer une maladie rénale chronique, une affection qui entraîne une perte progressive de la fonction rénale.

L'objectif de la Journée mondiale du rein

Cette année, la Journée mondiale du rein vise à sensibiliser le public à l'incidence croissante des maladies rénales et à la nécessité de mettre en œuvre des mesures et stratégies de prévention spécifiques. La " Santé rénale pour tous et partout " exige que la prévention et le traitement précoce des maladies rénales soient inclus dans l'assurance maladie universelle (UHI). L'objectif principal de la CSU est de promouvoir la santé publique en assurant un accès universel, durable et équitable à des soins médicaux de base mais de qualité, en protégeant les individus contre l'appauvrissement et en assurant un accès équitable à la santé pour tous les groupes sociaux.

La Journée mondiale du rein exige :


1) que les individus soient encouragés à adopter un mode de vie sain (assurer l'accès à l'eau potable, motiver les individus à faire de l'exercice et lutter contre le tabagisme). Ces suggestions sont importantes à la fois pour prévenir la naissance de maladies rénales et pour en ralentir l'évolution.
 
2) que le dépistage de base est effectué régulièrement, donnant accès aux outils de diagnostic essentiels (analyses d'urine, analyses sanguines, etc.) ; le dépistage des personnes à haut risque de développer des maladies rénales est d'une importance fondamentale pour prévenir le développement de l'insuffisance rénale ou d'autres maladies rénales chroniques.
 
3) que l'accès aux services de santé de base (contrôle de la tension artérielle, du cholestérol et accès aux médicaments de base) est garanti aux personnes souffrant de maladies rénales, afin de ralentir le développement de la maladie chez les personnes en difficulté économique.
 
4) que des politiques publiques transparentes soient mises en œuvre pour garantir un accès équitable et durable aux soins avancés pour les maladies rénales (dialyse et transplantation), en apportant un soutien économique aux patients. Il est essentiel de réduire les obstacles socio-économiques et d'accroître l'accès complet et intégré aux soins pour les patients atteints d'insuffisance rénale.
 
La Journée mondiale du rein a lieu chaque année. Il y a des centaines d'événements dans le monde entier : de l'Argentine à la Malaisie, du Japon à l'Italie. Tout cela pour créer une prise de conscience. Sensibilisation aux comportements préventifs, sensibilisation aux facteurs de risque, sensibilisation à la façon de vivre avec une maladie rénale. Une grande initiative articulée pour sauvegarder la santé des reins de tous.
 

Quelle prise en charge pour les malades ?

Il n’existe pas actuellement de traitement permettant de retrouver une fonction rénale normale. Cependant, afin de ne pas arriver au stade de la dialyse, des mesures de protection des reins permettant d’éviter la progression de la maladie peuvent être mises en place :
Traitements médicamenteux de l’hypertension,

Mesures diététiques (diminution de la consommation en sel et en protéines ),

Arrêt du tabac,

Pratique d’une activité physique,

Eviter la prise de certains médicaments néfastes pour les reins.
Il est donc important de savoir précocement que les reins sont malades pour mettre en place ces mesures de prévention.

Les conseils et suggestions des médecins en matière de prévention

Que devrions-nous faire pour savoir s'il y a des problèmes rénaux ? Vérifiez votre tension artérielle, faites une analyse d'urine, dosez la créatinine dans votre sang. Si le bilan est négatif, le répéter une fois par an chez les sujets à risque, et si le bilan est positif, consulter le néphrologue.
Les premiers signes et symptômes de la maladie rénale sont : besoin d'uriner plusieurs fois pendant la nuit, hypertension, sensation de fatigue. Les signes et symptômes d'une maladie rénale avancée sont : insomnie, pâleur, nausées et vomissements, enflure des jambes, chevilles, visage, mains, démangeaisons, hypertension.
Les sujets à risque sont : les adultes de plus de 60 ans, l'hypertension, les diabétiques et les obèses, les sujets familiers avec la néphropathie, les consommateurs réguliers d'anti-inflammatoires.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide