Journée Mondiale de lutte contre la tuberculose

  • 5 août 2019
Journée Mondiale de lutte contre la tuberculose
Chaque année, nous célébrons la Journée mondiale de la tuberculose le 24 mars. Cet événement annuel commémore la date de 1882 où le Dr Robert Koch a annoncé sa découverte de Mycobacterium tuberculosis, le bacille qui cause la tuberculose (TB). La Journée mondiale de la tuberculose est une journée pour éduquer le public sur l'impact de la tuberculose dans le monde.

Quelles manifestations pour cette journée?

Diverses manifestations et activités de la Journée mondiale de la tuberculose sont organisées par diverses organisations participant au Partenariat Halte à la tuberculose. L'OMS est une autorité sanitaire des Nations Unies (ONU) qui travaille avec ce réseau pour promouvoir chaque année la Journée mondiale de la tuberculose. Les activités de la campagne comprennent : Groupes de discussion communautaires organisés pour trouver des moyens de prévenir la tuberculose. Cérémonies de remise de prix ou autres événements pour honorer la vie et le travail de ceux qui consacrent leur vie à la prévention et à la lutte contre la tuberculose. Expositions de photos qui présentent des images pour sensibiliser le monde entier à la tuberculose. Manifestations caritatives visant à recueillir des fonds pour la lutte contre la maladie (de la tuberculose) dans les pays qui ont besoin d'aide. Les gens, les groupes communautaires et les organismes gouvernementaux peuvent aussi prendre le temps de travailler avec les médias électroniques, la presse écrite et les médias en ligne pour promouvoir des articles sur la sensibilisation à la tuberculose et les travaux des personnes qui aident à lutter contre la propagation de la maladie.

Vie publique

La Journée mondiale de la tuberculose est une célébration et non un jour férié.

Contexte général

La tuberculose, ou TB, est une maladie bactérienne infectieuse causée par Mycobacterium tuberculosis, qui affecte le plus souvent les poumons. Elle se transmet d'une personne à l'autre par les gouttelettes de la gorge et des poumons des personnes atteintes de la maladie. L'OMS estime que le plus grand nombre de nouveaux cas de tuberculose en 2005 est survenu en Asie du Sud-Est, où l'on a enregistré 34 pour cent des cas d'incidents dans le monde. Cependant, le taux d'incidence estimé en Afrique subsaharienne est presque le double de celui de l'Asie du Sud-Est. La Journée mondiale de la tuberculose, qui a lieu chaque année le 24 mars, marque le jour où, en 1882, le Dr Robert Koch a détecté la cause de la tuberculose, le bacille de la tuberculose. Il s'agissait d'un premier pas vers le diagnostic et la guérison de la tuberculose. La Journée mondiale de la tuberculose remonte à 1982, lorsque l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires a lancé la Journée mondiale de la tuberculose le 24 mars de la même année, à l'occasion du 100e anniversaire de la découverte du Dr Koch. En 1996, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est jointe au syndicat et à d'autres organisations pour promouvoir la Journée mondiale de la tuberculose. Le Partenariat Halte à la tuberculose, appelé l'Initiative Halte à la tuberculose au moment de sa création, a été créé en 1998. Il s'agit d'un réseau d'organisations et de pays luttant contre la tuberculose. L'OMS travaille avec ce partenariat pour soutenir les activités et événements qui ont lieu chaque année à l'occasion de la Journée mondiale de la tuberculose. Le thème de la Journée mondiale de la tuberculose 2019 est "Il est temps de mettre fin à la tuberculose" et souligne l'urgence de prendre des mesures pour honorer les engagements pris à cet égard :
  • améliorer l'accès à la prévention et au traitement ;
  • Stimuler la responsabilité ;
  • assurer un financement suffisant et durable, y compris pour la recherche ;
  • promouvoir l'élimination de la discrimination
  • promouvoir une réponse à la tuberculose fondée sur les droits, centrée sur les personnes et équitable.
La Journée mondiale de la tuberculose est l'occasion de mettre en lumière la maladie et de mobiliser l'engagement politique et social en vue d'accélérer les progrès vers la fin de la tuberculose. En 2017, l'OMS a signalé que 10,4 millions de personnes ont contracté la tuberculose et qu'en 2016 il y a eu 1,8 million de décès dus à la tuberculose, ce qui en fait la meilleure cause de mortalité infectieuse au monde. Cette maladie est profondément enracinée dans des populations où les droits humains et la dignité sont limités. Des facteurs tels que la malnutrition, les mauvaises conditions de logement et d'hygiène, aggravés par d'autres facteurs de risque tels que la consommation de tabac et d'alcool et le diabète, affectent la vulnérabilité à la tuberculose et l'accès au traitement. De plus, cet accès est souvent entravé par les coûts énormes associés à la maladie, par la recherche et le maintien des soins et par le manque de protection sociale, ce qui crée un cercle vicieux de pauvreté et de mauvaise santé. La transmission de la tuberculose pharmacorésistante (TB-MR) ajoute un caractère d'urgence à ces préoccupations.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide