Journée Internationale de la francophonie

  • 18 juin 2019
Journée Internationale de la francophonie
Chaque année, le 20 mars est souligné comme étant la Journée internationale de la Francophonie. Grâce à l'UNESCO, 274 millions de francophones des cinq continents ont cette journée internationalement reconnue pour célébrer ce qui les unit : la langue française. Dans un monde où nous sommes si divisés par la religion, la race, l'ethnie, le sexe, le parti politique et la culture, la langue (et l'amour d'un bon fromage français) unit les masses. La langue française a toujours eu une place importante parmi les langues. D'abord symbole de culture et de créativité, il a ensuite été vecteur de démocratie et d'humanisme, valeurs que l'UNESCO entend promouvoir. L'UNESCO aime, parle et promeut le français - une de ses 6 langues officielles et une de ses 2 langues de travail. Mais plus largement, la célébration de la francophonie par l'UNESCO célèbre la diversité culturelle et linguistique qui compose le monde.

La francophonie à travers le monde

Célébrer la Francophonie, c'est reconnaître le potentiel de la langue et de la culture pour unir les gens, pour créer des espaces de solidarité et de compréhension mutuelle, pour réfléchir ensemble à notre avenir commun. L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) partagent cette vision commune qui place la culture et la langue au cœur de tout effort durable pour la paix et le développement, donc chaque année des milliers d'activités et de rassemblements sont organisés aux quatre coins du globe pour célébrer la langue française, qui est activement parlée sur les cinq continents. Le Président de la République française, Emmanuel Macron a fait de la promotion de la langue et de la culture françaises une priorité. Le plan de promotion de la langue française et du multilinguisme sera annoncé le 20 mars ; le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères a joué un rôle actif dans l'élaboration de ce plan, en étroite coordination avec l'Institut français et en collaboration avec de nombreux intervenants, dont l'Organisation internationale de la Francophonie et tous les États et gouvernements de la Francophonie. Le français, deuxième langue la plus étudiée au monde, avec quelque 125 millions d'étudiants et 900 000 professeurs de français à l'étranger, est partagé par 274 millions de personnes dans le monde, est la cinquième langue la plus parlée sur la planète et est, avec l'anglais, la seule langue parlée sur les cinq continents. Le terme " francophonie " désigne l'ensemble des États et gouvernements du monde qui partagent la langue française. L'Organisation internationale de la Francophonie, créée en 1970, représente l'une des plus grandes zones linguistiques du monde. Sa mission est d'incarner la solidarité active entre ses 88 Etats et gouvernements membres (54 membres à part entière, 7 associés et 27 observateurs), qui représentent ensemble plus d'un tiers des Etats membres des Nations Unies et représentent une population de plus de 890 millions de personnes, dont 274 millions de francophones. L'OIF organise des activités politiques en plus des quatre objectifs principaux qui lui ont été assignés :
  • Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique
  • Soutenir l'éducation, la formation, les établissements d'enseignement supérieur et la recherche
  • Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l'homme
  • Favoriser la coopération en faveur du développement durable
C'est à cette date, en 1970, que le Canada s'est joint à 19 autres États ou gouvernements pour signer un pacte visant à promouvoir les échanges culturels et technologiques entre pays francophones. L'accord signé à Niamey au Niger a créé une agence qui est finalement devenue l'Organisation internationale de la Francophonie. En 1988, une journée internationale de la Francophonie a été proclamée pour les quelque 88 membres de l'OIF, où le français est soit la langue nationale, soit un lien important avec la langue et la culture françaises.

La francophonie en Afrique

Le nombre de locuteurs a progressé de 9 % en quatre ans, notamment grâce au dynamisme démographique du continent africain, souligne le rapport de l'Organisation internationale de la francophonie. Alain Joyandet, ex-ministre français chargé de la Coopération, reconnaît que « sans l'Afrique, la Francophonie n'a pas d'avenir ». C'est une aubaine pour l'Afrique de prendre enfin la place qui lui revient au sein du collectif francophone, en termes de prise d'initiatives, de prises de parole et de position.

Le saviez-vous :

  • Le français est la deuxième langue la plus apprise comme langue étrangère dans le monde, avec près de 130 millions d’élèves et 900 000 professeurs de français ; elle est également la langue d’information internationale dans les médias, la troisième  langue du monde des affaires et la quatrième langue d’internet. Le français est une langue de travail d’importance majeure dans l’ensemble des organisations internationales. Partagé par 300 millions de personnes dans le monde, le français est la cinquième langue la plus parlée sur la planète, et la seule, avec l’anglais, à l’être sur les cinq continents.
  •  Les Jeux de la Francophonie de 2021 avaient été attribués aux villes canadiennes de Moncton-Dieppe au Nouveau-Brunswick (la seule province officiellement bilingue au Canada), mais ils ont été annulés lorsque les coûts ont grimpé bien au-delà des réclamations initiales des organisateurs des Jeux.
  •  la première pierre de la Maison a été posée le 20 Mars des étudiants de la francophonie à la Cité internationale universitaire de Paris.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide