La journée mondiale des orphelins de la guerre : 6 janvier

  • 12 mars 2019
La journée mondiale des orphelins de la guerre : 6 janvier
Les civils sont les plus touchés par les souffrances de la guerre. Parmi les nombreuses victimes de guerre, les plus souvent négligés sont les enfants. Les orphelins sont confrontés à de nombreux défis: malnutrition, famine, maladie et diminution de l'attention sociale. En tant que population la plus vulnérable de la planète, ils n'ont personne pour les protéger et risquent davantage de souffrir une indigence abjecte, d’épidémie et de nombreux autres problèmes.

La lumière sur les orphelins de la guerre

Au cours des dernières décennies, le nombre de victimes civiles des conflits armés a considérablement augmenté. Environ la moitié des victimes sont des enfants qui ont perdu leurs parents voire familles entières. Environ 20 millions d'enfants ont été forcés de fuir leur foyer à cause de la guerre et de la violation des droits de l'homme. Ces orphelins vivent en tant que réfugiés dans des pays voisins ou déplacés à l'intérieur de leur propre pays. Environ 300 000 enfants soldats  sont exploités et impliqués dans les guerres. Ces orphelins sont forcés à être combattants, messagers, cuisiniers. Les plus malheureux sont obligés de fournir des services sexuels. Certains sont recrutés de force ou enlevés, d'autres sont poussés à se joindre à la pauvreté, les abus et la discrimination. Les plus chanceux grandissent dans un orphelinat. Malheureusement, ils reçoivent rarement l'attention et l'amour nécessaires pour un développement social et personnel optimal. Ils souffriront de handicaps émotionnels, sociaux et physiques. Sans aucun doute, le meilleur endroit pour que l'enfant grandisse est une famille stable avec un père et une mère aimants.

La Journée mondiale des orphelins de la guerre

Cette journée internationale est un hommage rendu à tous les orphelins de la guerre. Une initiative lancée par l'organisation française SOS Enfants en détresse. Tenue le 6 janvier de chaque année, 5 jours après la Journée mondiale de la paix, c’est une journée spéciale permettant à la communauté internationale de reconnaître le sort d'un groupe particulièrement vulnérable. La situation matérielle des orphelins de guerre reste extrêmement problématique et l'appel lancé aux États pour y remédier reste nécessaire.
  • Une journée mondiale dédiée à des millions de victimes

La définition habituelle d'orphelin est un enfant qui n'a pas de parent survivant et qui a perdu ses deux parents, à la suite d'un décès ou de son abandon. Dans les pays qui ont été et sont victimes de guerres le nombre d’orphelins est considérable. On estime par exemple que la Seconde Guerre mondiale a créé des millions d’orphelins en Europe, avec 300 000 orphelins en Pologne et 200 000 en Yougoslavie seulement. Aujourd'hui en Afghanistan, après des trentaines années de combats, il y a maintenant plus de deux millions d'enfants orphelins selon les chiffres de l'UNICEF. Un sur dix souffre de malnutrition sévère et plus de la moitié souffre d'un retard de croissance. La journée mondiale des orphelins de la guerre chante plusieurs slogans pour sensibiliser le monde.

Les enfants ne sont pas responsables de la guerre !

Les enfants ne sont pas responsables et ne doivent pas devenir les victimes de la stupidité des adultes. Les orphelins ont le droit d'être protégés en toutes circonstances et de vivre dans un environnement pacifique, même si les adultes n'ont pas été en mesure de résoudre leurs conflits de manière intelligente.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide